Comment assurer la sécurité de votre logement en location ?

Cela fait partie des devoirs d'un propriétaire envers son locataire : il doit lui fournir un logement convenablement fermé, dont la sécurité ne laisse pas à désirer. Personne n'a d'ailleurs intérêt à négliger cet aspect : ni le locataire, pour des raisons évidentes, ni le propriétaire, pour éviter tout contentieux ou des frais supplémentaires comme le changement des serrures, des portes...
Mais alors, quelles solutions peut-on déployer en amont pour garantir à l'occupant une bonne sécurité du logement loué ? Plusieurs solutions existent, sur lesquelles nous faisons le point.


Portes, serrures... la sécurité commence par là !

L'ouverture de la porte d'entrée a un peu de jeu ? Il ne faut qu'une clé pour la fermer à double tour ? Peut-être faut-il penser à revoir le dispositif ! On peut déjà faire poser un entrebâilleur, peu coûteux et difficile à forcer. Un professionnel peut également rajouter des serrures qui nécessiteront d'autres clefs, ou même renforcer la serrure existante. Avec le temps, certaines pièces peuvent s'user et devenir plus facile à briser. Le montant de ce type de travaux peut varier : de quelques dizaines d'euros pour un entrebâilleur, un changement de serrure peut atteindre le millier d'euros.

Un dispositif de sécurité plus radical, mais qui pourra faire bonne impression sur votre locataire, est la pose d'une porte blindée. Ici aussi, tous les types de blindage existent, et il n'est pas nécessaire de transformer l'appartement en coffre-fort suisse ! Les premiers modèles de portes blindées coûtent environ 600€, tandis que les plus onéreuses grimpent jusqu'à 5 000€ !


Les dispositifs électroniques : entre nécessaire et superflu ?

La technologie aidant, il existe de multiples solutions de sécurité électroniques ou électriques pour le logement de votre locataire. L'alarme reste la plus classique : dissuasive, discrète, directement reliée au poste de police le plus proche, tout existe ! On trouve ainsi des dispositifs très simples d'utilisation, qui ne demandent qu'un simple code, et des appareils bien plus complexes et plus onéreux : n'hésitez pas à demander conseil à un spécialiste, en fonction du type de logement que vous louez !

Les appareils de surveillance à distance, reliés au smartphone de l'utilisateur, s'appliquent encore difficilement au logement en location. En effet, à moins que ce ne soit le locataire qui l'installe lui-même avec votre accord, le doute demeure encore sur l'aspect privé de ces dispositifs.

Beaucoup peuvent se sentir rebutés à l'idée d'avoir déjà une caméra qui surveille le salon en leur absence, sans pouvoir être absolument certains qu'ils sont les seuls à contrôler l'appareil. Prudence donc si vous envisagez ce type de système : mieux vaut le mettre en place en partenariat étroit avec votre occupant !

Sécuriser un logement en location est un investissement gagnant : mettre en avant le côté sérénité d'un appartement peut vous permettre d'augmenter sensiblement le loyer, tandis que votre locataire sera sur de choisir un toit sous lequel il ne risque pas de mauvaise surprise !

Enfin, on n’oublie pas d’assurer son logement pour préserver sa tranquillité. A noter que Roomlala vous propose une assurance adaptée à la location entre particuliers. Celle-ci couvre votre responsabilité civile villégiature et prend en charge les dégâts matériels ou corporels occasionnées par le ou les locataires dans le logement.





Nom de l'auteur : Roomlala

Articles similaires
Avantages Pass Premium
10 x plus de chances de trouver une location
Je deviens Premium
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.