Accédez à votre compte

ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

Inscription 100% gratuite :)
Rejoignez les 1,7 million de membres Roomlala

Dernière étape
pour contacter le propriétaire !

Choisissez un mot de passe fort (8 caractères minimum dont au moins une majuscule, une minuscule et un chiffre).

ou

En créant un compte, je reconnais avoir pris connaissance des CGU, de la Politique de confidentialité et de la Politique de Cookies de Roomlala et je les accepte.
Roomlala utilise vos données pour vous fournir et améliorer ses services. Comme détaillé ici, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition à l'utilisation de vos données. Vous pouvez exercer ces droits ou supprimer votre compte depuis votre compte Roomlala ou en nous écrivant à dpo@roomlala.com.

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala
proprietaire, loyers impayés, louer

Propriétaires : comment éviter les loyers impayés ?

Côté propriétaires | Conseils propriétaires | 24/11/14

C'est certainement la crainte la plus partagée par les propriétaires d'appartement en location : comment se prémunir contre la désagréable surprise des loyers impayés ? On le sait, le logement représente la plus grosse part de dépenses dans le budget d'un foyer français (près de 25%).

De plus, les propriétaires sont trop souvent perçus à tort comme de grosses fortunes qui peuvent bien se passer d'un loyer de temps en temps. Or, dans l'immense majorité des cas, cette source de revenus est primordiale pour le foyer qui la perçoit. Voici donc quelques règles clés pour s'épargner la mauvaise surprise du loyer impayé.


Conseil n°1 : avant de signer le bail, assurez-vous de la fiabilité du locataire !

On ne le répétera jamais assez : un homme averti en vaut deux. Avant de vous engager à quoi que ce soit avec un locataire, vérifiez ses antécédents, c'est votre droit ! Les quittances de ses anciens loyers sont de bonnes preuves, de même que la solidité de sa caution. Vous pouvez aussi observer ses bulletins de salaire ou son justificatif de bourse s'il s'agit d'un étudiant. Déterminer si le locataire potentiel est solvable est une bonne première étape.


Conseil n°2 : à vous d'être le plus précis possible

Au moment de passer votre annonce, essayez d'être le plus complet possible sur le montant exact que votre locataire devra vous verser. Si vous êtes trop évasif ou volontairement en-dessous de la réalité, pour attirer l'attention sur votre annonce, vous risquez de vous retrouver face à des impayés ! Précisez les charges, le montant moyen des factures d'électricité... Tout ce qui permettra à votre futur locataire de s'assurer qu'il dispose bien du budget correspondant.


Conseil n°3 : entre deux baux, attention à la régulation du loyer

Lorsqu'un bail prend fin, le propriétaire a le droit de revaloriser le loyer de son appartement à la hausse... dans la limite de l'IRL ! L'Indice de Référence des Loyers, calculé chaque année, est la base sur laquelle vous pouvez calculer l'augmentation du prix mensuel de votre bien en location.

Attention tout de même à ne pas exagérer ! Si vous dépassez ce seuil, le locataire pourra se retourner contre vous. Jeter un œil aux loyers des locations disponibles aux alentours vous permettra également d’avoir une idée des tarifs pratiqués.


Conseil n°4 : pensez au virement automatique

De la même manière qu'une facture de téléphone, le virement automatique du loyer peut être mis en place entre vous et votre locataire. Vous définissez une date régulière mensuelle, un montant et deux comptes bancaires et le tour est joué ! Votre locataire peut ne pas accepter cette méthode de paiement, mais rien ne vous empêche de la lui proposer.


Conseil n°5 : assurez-vous contre les impayés

Prendre une assurance contre les impayés vous assure d'avoir l'esprit tranquille pour les versements des sommes. Enfin, si votre locataire est un étudiant, n'oubliez pas qu'il peut bénéficier d'une solide caution : celle de l'Etat. N’hésitez pas à en parler lors de vos premiers échanges ! Vous retrouverez tous les détails de ce dispositif sur notre article « La CLÉ : la Caution Locative Étudiante ».


Nom de l'auteur : Roomlala

fixer le loyer de son appartement en location

Comment fixer le loyer d'une location meublée ?

04/06/18

Fixer le loyer d’un bien requiert plusieurs point d’attention. En tant que propri...

Lire
louer l'année à un étudiant et à des touristes l'été

Location étudiante l'année, location saisonnière l'été

22/04/18

Si vous disposez d’une chambre vacante dans votre logement et que vous vous deman...

Lire
louer à un étudiant plutôt qu'à un touriste

Location meublée : 5 raisons de louer à un étudiant plutôt qu'à des touristes

21/01/18

Si vous hésitez à louer votre logement à un étudiant ou à le consacrer à la locat...

Lire
louer une chambre chez soi

Louer une chambre chez soi à un étudiant

29/12/17

Louer une pièce inoccupée de son logement est tout à fait légal. Si vous choisiss...

Lire

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,7 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de faire fonctionner le site, de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus / Gérez votre consentement à l’utilisation des cookies