Accédez à votre compte

ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

Inscription 100% gratuite :)
Rejoignez les 1,7 million de membres Roomlala

Dernière étape
pour contacter le propriétaire !

Choisissez un mot de passe fort (8 caractères minimum dont au moins une majuscule, une minuscule et un chiffre).

ou

En créant un compte, je reconnais avoir pris connaissance des CGU, de la Politique de confidentialité et de la Politique de Cookies de Roomlala et je les accepte.
Roomlala utilise vos données pour vous fournir et améliorer ses services. Comme détaillé ici, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition à l'utilisation de vos données. Vous pouvez exercer ces droits ou supprimer votre compte depuis votre compte Roomlala ou en nous écrivant à dpo@roomlala.com.

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala
regles location

Location d'une chambre chez un particulier : faut-il déclarer ?

Côté propriétaires | Informations propriétaires | 05/10/17

Après le départ des enfants de la maison, par exemple, la location de chambre chez un particulier présente de nombreux avantages. En plus de permettre des rencontres qui peuvent être très enrichissantes, cette opération offre au propriétaire la possibilité de s’assurer un revenu complémentaire. Faut-il déclarer la location de sa chambre ? Quelle est la fiscalité attachée aux revenus générés ? Voici ce qu’il faut savoir.


À partir de quand doit-on déclarer une location de chambre ?

La location d’une chambre chez un particulier est régie par certaines règles. Ainsi, deux cas de figure peuvent se présenter.


Vous louez l’ensemble de votre logement pour de courtes durées


• Vous n’habitez pas plus de 8 mois par an dans le logement loué :


Vous êtes dans l’obligation de déclarer votre chambre louée en mairie en tant que meublé de tourisme. Pour cela, il vous faut remplir un formulaire cerfa, le n°14004*02. Si vous louez votre chambre dans ce cas de figure sans la déclarer, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 450 € .


Notez que dans certaines villes, dont les grandes agglomérations de plus de 200 000 habitants, il faut obtenir une autorisation de la mairie pour pouvoir transformer votre logement d’habitation en meublé de tourisme.


• Vous habitez dans le logement plus de 8 mois par an, et ce dernier est donc votre résidence principale :


Vous n’avez pas à déclarer votre logement pour accueillir des voyageurs de passage. Il vous est possible de le louer durant les 2 mois d’été par exemple.


Vous louez une chambre à l’année


Dans le cas de la location longue durée d’une chambre de votre résidence principale, à un étudiant par exemple, vous ne rentrez pas dans le champ de la réglementation du meublé de tourisme. Vous n’avez donc pas à déclarer votre chambre en mairie.


Quels sont les plafonds de loyer pour 2017 ?

La location d’une chambre chez un particulier est en principe exonérée d’impôts à partir du moment où les critères suivants sont respectés :


• la location de chambre concerne une partie de l’habitation principale ;


• la chambre louée répond aux normes de décence (elle occupe au minimum un volume de 20 m³ ou une surface de 9 m² avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m) ;


• la chambre chez un particulier est louée meublée ;


• le locataire a accès aux commodités nécessaires, à savoir : eau, électricité, chauffage, sanitaires, cuisine ;


• un contrat de location a été signé avec le locataire ;


• la chambre louée constitue la résidence principale du locataire.


Par ailleurs, la loi a fixé un seuil précis pour savoir si vous pouvez prétendre à une exonération d’impôts sur les revenus perçus grâce à la location d’une chambre chez un particulier. Ainsi, pour ne pas payer d’impôts sur vos loyers, le montant encaissé (sans tenir compte des charges) ne doit pas être supérieur à :


• 184 € par m² et par an en Île-de-France ;


• 135 € par m² et par an dans les autres régions.


Si vous vous demandez ce que peut rapporter le fait de loger un étudiant chez soi, sachez qu’une chambre à louer de 15 m² en province vous permet de gagner jusqu’à 2 025 € nets d’impôts par an.


Dans tous les cas, il convient de déclarer vos revenus locatifs dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). La loi vous permet de profiter d’un abattement de 50 % si ces revenus ne dépassent pas 33 200 € par an.


Par ailleurs, sachez que la location d’une chambre chez un particulier ne génère pas de taxe foncière supplémentaire.



Nom de l'auteur : Roomlala

le propriétaire peut-il demander une attestation employeur ?

Le propriétaire peut-il demander une attestation employeur pour un logement ?

16/09/18

L’attestation employeur est un document justifiant de la situation professionnell...

Lire
Quel bail étudiant est fait pour votre locataire

Propriétaires : choisir le bon bail étudiant pour votre locataire

01/07/18

Louer un logement à un étudiant peut tout à fait se faire de façon très classique...

Lire
les interdictions du propriétaire dans une location

Propriétaires : ce que vous n'avez pas le droit de faire lors d'une location

24/06/18

Si l’on évoque souvent les devoir du locataire envers son propriétaire (payer son...

Lire
calcul de la surface habitable selon la loi Boutin

Comment calculer une surface habitable (loi Boutin) ?

17/06/18

La surface habitable correspond à la surface au sol après déduction des murs et d...

Lire

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,7 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de faire fonctionner le site, de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus / Gérez votre consentement à l’utilisation des cookies