Accédez à votre compte

ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

Inscription 100% gratuite :)
Rejoignez les 1,7 million de membres Roomlala

Dernière étape
pour contacter le propriétaire !

Choisissez un mot de passe fort (8 caractères minimum dont au moins une majuscule, une minuscule et un chiffre).

ou

En créant un compte, je reconnais avoir pris connaissance des CGU, de la Politique de confidentialité et de la Politique de Cookies de Roomlala et je les accepte.
Roomlala utilise vos données pour vous fournir et améliorer ses services. Comme détaillé ici, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition à l'utilisation de vos données. Vous pouvez exercer ces droits ou supprimer votre compte depuis votre compte Roomlala ou en nous écrivant à dpo@roomlala.com.

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala
Quel bail étudiant est fait pour votre locataire

Propriétaires : choisir le bon bail étudiant pour votre locataire

Côté propriétaires | Informations propriétaires | 01/07/18

Louer un logement à un étudiant peut tout à fait se faire de façon très classique, comme pour n’importe quel locataire avec un bail de location meublée. Toutefois, le statut étudiant permet de bénéficier de bails plus adaptés, à leur mode de vie d’une part et à leur moyens financiers d’autre part. Pour que les revenus des étudiants et leur mobilité fréquente ne soient pas un obstacle ou un risque pour le propriétaire, deux possibilités de contrats s’offrent à lui : le contrat étudiant et le bail mobilité. Zoom sur les points essentiels de ces deux bails.

Le bail étudiant : un contrat de location meublée pour 9 mois

Proche du contrat de location meublée, le bail étudiant a été conçu pour correspondre à une temporalité propre aux étudiants, c’est-à-dire à la durée d’une année scolaire ou universitaire. En effet, le bail étudiant a été réduit à un contrat de 9 mois quand la location meublée classique est d’un an minimum et de trois ans pour un logement non meublé. Ce contrat vous permet donc de louer votre logement à un étudiant pendant l’année et de profiter des mois d’été pour effectuer de la location saisonnière (souvent plus lucrative). Pour l’étudiant, ce système est également plus avantageux puisqu’il n’aura pas à payer les loyers des mois d’été s’il souhaite revenir qu’en septembre ou octobre. Dans ce cas de figure, il devra signer un nouveau contrat, la reconduction tacite n’étant pas intégrée au bail étudiant. Le locataire a, par ailleurs, le droit de rompre son contrat à tout moment à condition qu’il respecte une durée de préavis d’un mois. Pour le propriétaire, ce préavis est souvent suffisant pour trouver un nouveau locataire tant la demande de logement est forte chez les étudiants.

Le bail mobilité : un contrat de location adapté aux courtes durées

Le bail mobilité est un contrat de location meublée à durée limitée. Il peut s’étendre d’un à dix mois et se différencie donc du contrat de location étudiant par sa flexibilité. Pensé pour les travailleurs mobiles, les stagiaires, les intérimaires et mêmes les intermittents du spectacle, ce bail permet aux locataires de choisir la durée de leur contrat sans avoir à payer une caution. En l’absence de dépôt de garantie, c’est le dispositif VISALE qui servira de garantie au propriétaire en cas de loyers impayés ou de dégradations. En revanche, comme pour la location meublée classique et le bail étudiant, le locataire devra respecter un préavis d’un mois avant de quitter les lieux. Si le locataire souhaite prolonger sa location, il devra signer un nouveau contrat car le bail mobilité ne permet pas sa reconduction tacite.

Comment choisir entre le bail étudiant et le bail de mobilité

Chaque contrat présente ses avantages comme ses inconvénients et dépend avant tout de la situation du propriétaire et du locataire. Le bail étudiant sera plus adapté aux étudiants qui envisagent de passer l’année scolaire entière dans une même ville tandis que le bail mobilité correspondra plus aux stages de trois à six mois ou aux étudiants qui changent de ville pour un semestre. Grâce au bail mobilité, vous bénéficierez également en tant que propriétaire d’un encadrement légal pour vous et pour votre locataire plus adapté que la location saisonnière qui se limite à 90 jours.






Nom de l'auteur : Roomlala

le propriétaire peut-il demander une attestation employeur ?

Le propriétaire peut-il demander une attestation employeur pour un logement ?

16/09/18

L’attestation employeur est un document justifiant de la situation professionnell...

Lire
Quel bail étudiant est fait pour votre locataire

Propriétaires : choisir le bon bail étudiant pour votre locataire

01/07/18

Louer un logement à un étudiant peut tout à fait se faire de façon très classique...

Lire
les interdictions du propriétaire dans une location

Propriétaires : ce que vous n'avez pas le droit de faire lors d'une location

24/06/18

Si l’on évoque souvent les devoir du locataire envers son propriétaire (payer son...

Lire
calcul de la surface habitable selon la loi Boutin

Comment calculer une surface habitable (loi Boutin) ?

17/06/18

La surface habitable correspond à la surface au sol après déduction des murs et d...

Lire
Déposer une annonce
Trouver un hébergement

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,7 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de faire fonctionner le site, de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus / Gérez votre consentement à l’utilisation des cookies