ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

ou

8 caractères minimum

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les CGU, la Politique de confidentialité et la Politique de Cookies de Roomlala.

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala
logement contre service, babysitting, chambre

Logement contre services : une chambre contre du babysitting

Hébergement | Logement contre services | 30/03/15

Le boom du logement contre services s’explique par la hausse des loyers dans les grandes villes de France et le développement de l’idée d’économie de partage. Et pourquoi ne pas proposer un service de baby-sitting contre une chambre ?

Le logement contre services : quésaco ?

Cela consiste à occuper une chambre à titre gratuit ou à faible coût, en l’échange de services. Le cadre légal du logement contre services intègre les dispositions liées à la location d’une chambre meublée et celles d’un contrat de travail. Ce phénomène est en plein développement à l’heure où l’accès à la location devient de plus en plus difficile (pénurie de logements, hausse du prix des loyers…). De nombreux services peuvent être proposés : tâches ménagères, bricolage, jardinage, cours de langue ou encore baby-sitting.

Une chambre contre du baby-sitting

Avant de se lancer dans cette aventure, il faut mettre en place des règles afin d’encadrer, d’une part, les conditions d’occupation de la chambre, et d’autre part, les critères d’exécution de la prestation. La chambre doit être décente, mesurer environ 10 m2 et sa porte doit pouvoir être fermée, le locataire doit avoir accès à la cuisine, à la salle de bain et aux toilettes du logement.
Il est par ailleurs indispensable de rédiger et de signer un contrat de travail. Celui-ci doit définir précisément le nombre d’heures de travail hebdomadaire, les horaires, les jours de repos, les congés, la procédure à suivre en cas de préavis, ainsi que les modalités de la prestation : garde d’enfants, accompagnement à l’école, soutien scolaire, préparation des repas…Si la durée de travail dépasse 12 à 15 heures par semaine, des compensations salariales ou autres devront être proposées au locataire. Enfin, ce dernier doit être déclaré à l’URSSAF.

Une solution avantageuse pour le propriétaire comme pour le prestataire

Les propriétaires profitent des services gratuits d’une baby-sitter à domicile, ce qui représente un réel avantage, surtout s’ils rentrent tard du travail ou ont des horaires flexibles. Leurs enfants sont gardés par une personne de confiance qui s’occupe d’eux, les accompagne à l’école, les aide à faire leurs devoirs… tout cela alors qu’ils sont au travail.
Pour le locataire, c’est intéressant aussi, car il peut occuper une chambre à moindres frais en donnant un peu de son temps. Expérience à la fois professionnelle et humaine, le logement contre services est un pari gagnant/gagnant !

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle

14/07/19

Une personne âgée qui décide de cohabiter avec des personnes plus jeunes, à premi...

Lire
chambre à louer logement contre service

Colocation avec un senior : logement contre services ou chambre à louer ?

27/11/17

Suite au départ de leurs enfants de la maison, de nombreux seniors se posent la q...

Lire
logement contre services à Paris

Trouver un logement contre services à Paris

19/06/17

Le logement contre services est une formule de location qui permet d’opti...

Lire
logement contre services

Logement contre services : louer une chambre contre des cours de musique

08/11/16

Mais concrètement qu’est-ce que un logement contre services...

Lire

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,8 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de faire fonctionner le site, de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus / Gérez votre consentement à l’utilisation des cookies