Conseils pour renégocier son contrat de bail

Vous avez l’impression de payer un loyer trop élevé par rapport à d’autres logements localisés dans les environs ? Vous vous dites que vous êtes un bon locataire et que votre propriétaire pourrait accepter votre demande ? Roomlala vous indique la procédure à suivre pour renégocier votre contrat de bail.



Dans quel cas renégocier votre loyer ?

Certains cas sont propices à la renégociation de loyer, et il est important de les connaître pour savoir si vous vous trouvez en position de force ou non. Par exemple, si vous constatez que les loyers des logements alentour sont significativement inférieurs au vôtre, cela vous donne un argument fort, permettant d’entamer une discussion cordiale avec votre propriétaire. Pour vous renseigner sur ce point, vous pouvez vous rendre sur des sites d’annonces immobilières, poser librement la question à vos voisins ou consulter les statistiques des loyers établies ville par ville, disponibles sur internet.



Est-ce qu’il y a un moment à privilégier ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir à renégocier votre contrat de bail, il est préférable d’avoir un minimum d’ancienneté dans le logement et de nourrir une bonne relation avec votre propriétaire. La renégociation du loyer peut intervenir à la date fixée dans le bail de location ou à la date anniversaire de ce dernier. Si le bail ne contient pas de clause de renégociation, il est possible de revoir le loyer à la fin de la durée du contrat, soit après 3 ans pour un logement nu et 1 an pour une location meublée. En dehors de ces périodes, il est très peu probable qu’un propriétaire accepte de baisser votre loyer.



Quelle procédure suivre pour votre renégociation ?

Lorsque vous entamez la renégociation de votre contrat de location, vous entrez dans un processus de discussion avec votre propriétaire. Nous vous conseillons donc de mettre en avant l’ensemble de vos atouts, comme votre ponctualité de paiement ou le fait que vous n’avez jamais créé de problèmes et que vous prenez soin du logement. En considérant ces points, votre propriétaire deviendra encore plus conscient de l’intérêt à vous garder. S’il refuse de diminuer le loyer malgré votre proposition, vous êtes dans votre droit d’exiger un document justificatif écrit. Par ailleurs, ce refus peut être l’occasion de demander d’autres choses, par exemple des travaux de rénovation, qui expliqueraient le maintien du loyer.



 


Nom de l'auteur : Roomlala

Articles similaires
Avantages Pass Premium
10 x plus de chances de trouver une location
Je deviens Premium
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.