Partager son wifi avec ses voisins : les pour et les contre

Partager son wifi avec ses voisins les pour et les contre

Pour réduire ses charges mensuelles ou tout simplement pour faire plaisir à un voisin, il est possible de mettre en place un partage wifi. Le partage de connexion internet peut en effet avoir du sens pour éviter la multiplication des abonnements. Néanmoins, cette pratique n’est pas sans risques.


Quel impact d’un partage wifi au niveau matériel ?

Le partage de votre connexion internet avec un voisin aura un impact certain sur votre vitesse de navigation, que vous ayez une connexion par la fibre ou non. Sachez que pour une navigation internet normale, assortie d’un peu de streaming audio et vidéo, un débit de 1 Mbit/s par personne est considéré comme satisfaisant. Si votre partage de connexion concerne 2 voisins, plus vous, il conviendra ainsi d’avoir un débit minimum de 3 Mbit/s pour une navigation confortable. Certains sites gratuits, comme Speedzilla, offrent la possibilité de connaître instantanément le débit disponible sur une bande ADSL et vous permettront d’estimer les conséquences d’un partage wifi sur votre vitesse de navigation.


Quel impact au niveau de la sécurité ?

Un partage wifi ne sera pas sans effet sur la sécurité de vos données informatiques : un voisin qui se connecte à votre wifi aura accès à l’ensemble des fichiers partagés sur le réseau local. Il s’agit notamment de la bibliothèque iTunes, du contenu des répertoires réseau partagés et des périphériques multimédias DLNA. Par conséquent, vous devrez être particulièrement vigilant quant aux fichiers laissés sur le réseau local, pour ne pas risquer un piratage de données handicapant.


Quel impact au niveau légal ?

La loi est très claire sur le sujet du partage wifi avec un voisin, puisqu’elle le considère simplement comme illégal. Dans les faits, pour être en mesure de partager sa connexion internet avec des personnes extérieures au foyer en toute légalité, il faut avoir le statut de fournisseur d’accès internet (FAI), qui comporte de nombreuses contraintes.

De plus, si votre voisin décide de télécharger illégalement des fichiers et que la Haute Autorité s’en aperçoit, c’est vous qui serez responsable au regard d’Hadopi, en tant que détenteur de l’abonnement wifi. Au final, vous risquerez une lourde amende, voire la suspension de votre ligne internet par votre FAI.





Auteur : Roomlala

Articles similaires
Avantages Pass Premium
10 x plus de chances de trouver une location
Je deviens Premium
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.