Comment fixer le loyer d’une chambre chez l’habitant ?

Avec la nouvelle loi Duflot-Alur de 2015, qui encadre les prix des loyers selon décision du préfet dans 28 zones françaises dont Paris, difficile de s’y retrouver en tant que propriétaire. Si vous souhaitez louer une chambre chez vous mais ne savez pas combien elle vaut, voici quelques éclaircissements qui devraient vous aider à fixer le montant du loyer.


Les différents critères à prendre en compte

Pour trouver facilement un locataire pour votre chambre, il vous faut trouver le prix juste en fonction des caractéristiques principales de votre bien à louer. Si vous êtes libre de fixer le prix dans la majorité des cas, il est nécessaire de faire preuve de bon sens pour attirer les locataires. Le premier critère important qui va jouer sur le prix est la localisation de votre logement. Si vous habitez dans un quartier où la demande est forte, le prix de votre chambre sera certainement supérieur à la moyenne de la ville. De même, ce n’est un secret pour personne, certaines villes sont plus chères que d’autres (Découvrez les loyers des chambres chez l’habitant dans les principales villes étudiantes de France). Les commodités autour de votre logement vont également jouer sur le prix : proximité du métro, de l’arrêt de bus, d’un supermarché ou d’une université.

La taille de la chambre permettra bien évidemment d’évaluer rapidement le prix du loyer à déterminer : plus il y a de m², plus le prix sera élevé. La surface est liée directement au confort de la chambre. La présence d’un accès indépendant, d’une salle de bain privative, d’une connexion internet, seront également des caractéristiques primordiales à prendre en compte pour fixer le loyer de la chambre.

Si le logement que vous louez se trouve à Paris, consultez en ligne, quartier par quartier, les montants (en €/m²) des loyers de référence des logements parisiens.


La durée et les charges

Dernier critère qui jouera sur le prix du loyer : la durée de la location. Si vous recherchez des locataires pour louer votre bien sur une courte durée, vous pouvez appliquer un montant de loyer supérieur à la location d’une chambre sur plusieurs mois ou sur l’année.
Votre prix devra également inclure les charges : pour cela, vous devrez calculer la consommation approximative de votre locataire en termes de chauffage, d’eau et d’électricité.

Pour rappel, afin de pouvoir louer une chambre chez vous, il est impératif que votre bien soit meublé et décent. La surface de la chambre doit être de 9m² minimum avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 mètres. Le montant de la caution ne pourra être supérieur à deux mois de loyer.



Nom de l'auteur : Roomlala

Articles similaires
Avantages Pass Premium
10 x plus de chances de trouver une location
Je deviens Premium
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.