Loader Roomlala

Louer une chambre à un étudiant : quel bail meublé étudiant choisir ?

Côté propriétaires | Informations propriétaires | 18/05/19

Propriétaires d’un logement avec une ou plusieurs chambres de libres, vous envisagez peut-être de louer ces espaces à de nouveaux occupants. Choisir un profil étudiant pourrait bien s’avérer être la solution idéale pour redonner vie à la chambre d’un enfant parti étudier ou s’installer dans une autre ville par exemple. Les avantages de louer une chambre à un étudiant sont nombreux, pour le propriétaire comme pour le locataire. Néanmoins, comment s’y retrouver, quelles sont les démarches à mener et surtout quel est le bon bail meublé étudiant à choisir ?

Le contrat de location meublée classique

Louer une chambre à un étudiant n’engendre pas nécessairement de démarches différentes à celle d’une location classique. Un contrat de location meublée est suffisant pour accueillir un étudiant chez vous au titre de sa résidence principale. Ce type de bail a une durée d’un an et se reconduit tacitement d’une année sur l’autre. Il est à noter que ce contrat de location meublée s’applique à la chambre mise à disposition par le propriétaire au locataire étudiant. Il est donc à propos de le compléter d’une convention sui generis de mise à disposition pour les espaces partagés. Ainsi, en tant que propriétaire, vous aurez défini l’usage et le partage du reste des espaces de votre logement. Il reste obligatoire que votre locataire ait accès aux espaces d’hygiène (salle de bain et toilettes) mais aussi aux équipements et ustensiles nécessaires pour se faire à manger. Vous restez ensuite libre de partager ou non des espaces de type garage, débarras ou toute autre pièce non principale.

Le bail meublé étudiant

Il existe par ailleurs un type de contrat de location meublée spécifique au statut d’étudiant. Il présente les mêmes caractéristiques que le contrat de location meublée classique, mais avec la particularité de pouvoir être réduit à 9 mois. Cette durée correspond aux années scolaires et universitaires et exclut donc les mois d’été. Le bail meublé étudiant permet de louer une chambre à un étudiant uniquement pendant son année d’étude et de le renouveler si besoin. A l’inverse d’un bail meublé classique, ce renouvellement ne se fait pas tacitement. De plus, pour pouvoir signer ce type de contrat, il est nécessaire que l’étudiant justifie de sa situation avec une carte d’étudiant ou un certificat de scolarité. La convention sui generis de mise à disposition pour les espaces partagés reste de mise.

Le bail mobilité

La troisième option possible pour louer une chambre à un étudiant est celle du bail mobilité. Il présente l’avantage d’être modulable en termes de durée. Il peut être contracté pour une période de un à dix mois et même être prolongeable jusqu’à dix mois si la durée initiale du contrat était inférieure. De cette façon, un étudiant venu pour trois mois peut prolonger sa location de sept mois si ses besoins venaient à évoluer. Le bail de mobilité n’est pas reconductible contrairement aux contrats de location meublée exposés précédemment. Enfin, ce type de contrat ne nécessite pas de dépôt de garantie préalable. Cette particularité est avantageuse pour les budgets étudiants parfois limités. Enfin, seul le locataire peut décider de mettre fin au bail mobilité. Le propriétaire doit quant à lui obligatoirement attendre la fin du contrat.